1er Mai 2016: "Pour un revenu de bien être & pour un revenue de base" VOTEZ OUI

Vous et moi savons qu’il n’y a pas de travail pour tous, la faute à qui ?
L’homme recherche depuis longtemps à remplacer les travaux dangereux et/ou pénibles par des machines, est-ce bien légitime ?
Les visionnaires d’aujourd’hui annoncent qu’il y aura encore moins de travail dans les années à venir par la multiplication continuelle des technologies aussi bien dans le milieu industriel que domestique. Quelle nouvelle organisation de la société pourrait répondre aux nombreux défis du 21e siècle ?
Le Paradisme, un nouveau modèle de société basé sur le partage et l’entre-aide.
La feuille de route proposée ce jour dans le Paradisme appelle tout d’abord à :
° Tourner notre politique et nos comportements sociaux vers une amélioration du bien-être et du confort de l’Être Humain ;
° Favoriser l’implantation des tecnologie sur le maximum de sites de production à travers le monde afin de libérer intelligemment et au plus vite les travailleurs de l’activité que ces machines peuvent réaliser à leur place ;
° Assurer transitoirement avant la disparition de l’argent, un Revenu de Bien-être à chacun de la naissance à la fin de vie et ce sans contrepartie ;
° Mobiliser l’intelligence et l’humanitarisme pour remplacer la gouvernance politique par la Guidance des citoyens ;
° Encourager et stimuler la créativité humaine et l’esprit entrepreneurial pour le bien-être de tous, terrain favorable au bonheur.
Ce projet de société est un réel tremplin pouvant conduire l’humanité vers un changement pacifique et vers une ère de bonheur.
Les idées révolutionnaires et non violentes développées dans le Mouvement Pour le Paradisme (MPP) www.paradisme.ch apportent une nouvelle voie politique chargée d’espoir et de sérénité pour tous.
« Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule » Gandhi
« Les progrès scientifiques arrivant à une vitesse exponentielle rendent nos propositions incontournables dans la crise sociétale majeure que nous subissons actuellement. Si nous souhaitons favoriser une transition harmonieuse vers une société de paix et de loisirs, sans travail et sans argent, le modèle de société paradiste mérite d’être découvert et essayé » propose Jean Pierre Saulnier.
« Après un effort collectif de sept ans environ pour mettre en œuvre ce modèle, les êtres humains pourront consacrer leur vie à faire ce qui leur fait plaisir : créer, faire de la recherche, des études, pratiquer un art ou encore consacrer du temps à leur développement personnel. C’est alors que le monde deviendra un paradis terrestre. C’est la raison pour laquelle ce système se nomme Paradisme, un système politique qui ressemble au système communiste, mais qui est exempt de toute forme de prolétariat ».
Le Paradisme est la politique d’avenir qu’il est temps de faire connaître haut et fort pour aider les politiques à changer de cap ! C’est ce que les partisans du Paradisme vont faire savoir le 1er Mai aux travailleurs, en défilant avec eux à Genève, Paris, Lyon, Metz, Bordeaux et Marseille et dans d'autres pays, avec le leitmotiv « Arrêtons la concurrence, unissons-nous, coopérons, produisons pour tous, répartissons équitablement ».