Une guidance et non un pouvoir

La notion de pouvoir est maintenant révolue, on voit bien avec les mouvements de foule et d'insurrection. Les citoyens ne veulent plus être gouvernés par des élus qui prennent le pouvoir par la force, ni même par la démocratie...
La capacité à nous organiser en une société harmonieuse ne résulte pas de l'existence d'un gouvernement. En fait, l'histoire est remplie d'intenses conflits entre les peuples et leurs gouvernements. Les être humains aspirent à être libres et c'est dans leur nature de se rebeller contre toute forme d'autorité qui essaie de les contrôler et de les conformer.
Pour préserver l'harmonie et la cohésion de la société, nous devrons abandonner toute idée de soumettre les gens à une autorité. Aucune autorité ne peut enlever la responsabilité de chacun de décider pour soi-même et d'en assumer toutes les conséquences.
Chaque fois qu'il y a un gouvernement ou une autorité en charge, ils ont besoin d'affirmer leur autorité sur les autres pour faire respecter leurs décisions et par conséquent ils s'efforceront toujours de conformer les gens en moutons obéissants.
Un gouvernement a besoin d'une structure pour asseoir son pouvoir, d'une armée, d'une police puisqu'il ne peut pas fonctionner sans s'imposer par la force et il va faire de plus en plus de lois pour exercer toujours plus de contrôle sur le peuple.
Dans la société Paradiste, il y a du leadership, une guidance mais pas de pouvoir…parce qu'il n'y a rien à imposer par la force. Tout se fait de façon volontaire.
Chaque fois qu'il y a une autorité et un pouvoir, il y a de la friction et de la résistance. Cela déresponsabilise les gens et les empêche de fonctionner selon la loi naturelle. Cela crée davantage de chaos en perturbant l'Ordre Naturel qui se serait établi.